Oh Mother !

Je pense qu’on tient ici une pépite des internets mondiaux !

Oh Mother Mine DIY c’est une jeune femme espagnole qui partage gratuitement ces patrons pour enfant et pour femme. Les patrons sont accompagnés de vidéos tutoriels en espagnol.

Déjà premier point : je ne parle pas un mot d’espagnol !

Et oui, je fais parti de ces petits malins qui ont choisi allemand LV2 ! Mais je vous rassure tout de suite, les vidéos sont largement parlantes et je commence même à retenir un peu de vocabulaire, héhé !

Pour cette première série d’article j’ai testé deux patrons enfant « ROPA NINOS » :

La barboteuse :

IMG_1332[1]

J’ai adoré coudre ce modèle ! Je le trouve très original avec sa double jupe.

Mais avant de le coudre n’hésitez pas à regarder la vidéo en entier car il faudra surmonter quelques difficultés :

  • A certains moments il y a pas mal d’épaisseurs à faire passer sous la machine et je suis quasi sure que ma précédente machine (une Pfaff premier prix de chez Lidl) ne l’aurait pas bien vécu.
  • Il y aura en tout 6 boutonnières à coudre.
  • Soyez bien concentré pour la pause des élastiques au niveau des cuisses : la manière peut surprendre mais il n’y a rien d’insurmontable en prenant son temps.
  • Pour les 4 boutonnières de la couche, je les ai réalisées de manière verticale : plus facile pour les espacer et les faire près des tours de cuisse élastiqués.

IMG_1333[1]

IMG_1334[1]

La robe :

IMG_1331[1]

A contrario du premier, j’ai détesté le coudre même si j’adore le résultat. Mais c’est de ma faute je suis allée trop vite.

Déjà, quand je ne prend même pas la peine de faire un ourlet double en bas c’est que ça m’a gavé !

Par où commencer… Les bretelles ! Première erreur d’inattention faute de ne pas avoir regardé la vidéo intégralement avant de me lancer. En effet, après avoir réalisé le haut de la bretelle j’ai fixé le volant de la même manière partout sauf que 5 centimètres du volant doivent dépasser de la bretelle et qu’il faut laisser 1 centimètre de la bretelle non cousu pour le montage du haut avec la doublure.

Ce qui fait que j’ai du monter la doublure grâce à un subtil mélange de magouilles : pliages et surpiqures…

Oui je me suis compliquée la vie de fou !

Une fois cette partie derrière moi, ça a été tout seul, Dieu merci ! Cependant, le montage de la ceinture demande de la concentration et j’ai fini par faire beaucoup de couture à la main pour que mes points soient invisibles.

Je suis satisfaite du résultat mais au départ je pensais en faire une deuxième version inversée (Tartan en tissu principal et Chambray en doublure) et après le temps et l’énergie consacrés à cette petite robe j’ai fini par décider que non.

IMG_1335[1]

IMG_1336[1]

Un détail que j’adore cependant et que je dois relever c’est les bretelles ajustables avec les boutons placés à l’intérieur : tellement pratique !

Et tout de même je tenterai bien une version adulte un jour de ce modèle !

Comme je vous le disais, je pense faire une série d’article consacrée aux patrons de ce site, n’hésitez pas à me dire si vous souhaitez plus des pas à pas, pourquoi pas même une vidéo (?) et aussi une revue sur mes machines !

Peace !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s